Programme de gouvernance Locale Redevable (PGLR+)

CONTEXTE DE MISE EN ŒUVRE

 

L’ONG action Mopti est choisi par OXFAM comme partenaire de mise en œuvre sur le terrain des activités du programme de gouvernance local appelé PGLR+, dans les régions de Mopti, et Bandiagara. Le PGRL+ est la deuxième phase (2021-2026) du Programme de Gouvernance Locale Redevable. Son approche est base sur les acquis méthodologiques (outils, approches, connaissances) et le capital humain de jeune leader développés durant la première phase. Le programme va contribuer à la restauration et le renforcement du contrat social entre les responsables publics locaux et les citoyennes grâce à l’amélioration d’une gouvernance inclusive et redevable.

 

OBJET ET IMPACT :

 

Le programme va permettre le rétablissement des relations de confiance et de coopération entre les autorités publiques locales et les jeunes, et par ricochet la population en générale.

 

En bref, le PGLR+ va renforcer. Le contrat social entre les autorités local et le la population, en même temps consolider la force des relations et le sentiment de solidarité entre les jeunes leaders (f /h) qui viennent des différentes communautés.

 

PARTENAIRES :

 

Bailleur de fonds : Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali

 

Durée : 5 ans (2021-2026)

 

 

Consortium de mis en œuvre : OXFAM, V4T, ICCO-CORDAID et SNV

 

Contexte et Zone d'activité de PGRL+ de l'ONG Action Mopti

La politique de décentralisation développée et mise en œuvre au Mali depuis le début des années 90 avait pour ambition de renforcer la confiance entre les citoyens et leurs dirigeants qu’ils ont librement élus afin de booster harmonieusement le développement de leurs territoires. Apres 20 ans d’opérationnalisation, force est de constater que la gouvernance au niveau de collectivités territoriales est de moins en moins inclusive et peu performante. Cette défaillance de la gouvernance combinée à d’autres facteurs (chômage des jeunes, décisions de Justice peu acceptées, immigration clandestin, crise libyenne etc.) a plongé le Mali dans une crise multiforme qui se vit depuis 2016.

Le PGLR dans sa phase initiale a amorcé le retour de la confiance grâce à la participation des femmes, des OGSP et de jeunes aux instances de décision communales ainsi que l’ouverture des responsables publics à la transparence et à la crédibilité. Le PGLR + va davantage amplifier et consolider les effets constatés en élargissant la base du mouvement des jeunes, en mettant un focus plus poussé sur le renforcement des Responsables publics dans l’accomplissement de leurs responsabilités et en rétablissant les espaces de dialogues/ concertation/ collaboration entre les acteurs communaux. Face à une gouvernance publique de plus en plus exclusive et peu performante qui dure depuis des décennies et qui a engendré la crise multiforme du Mali, l’approche innovante du PGLR+ sur initiative de la jeunesse est gage d’une amélioration du contrat social entre les citoyens et citoyennes et les responsables publics locaux.

 

Le PGLR+ (2021 – 2026) représente la vision de quatre agences du consortium (SNV, OXFAM, CORDAID et V4TA) avec un soutien financier de l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas au Mali. La proposition s’appuie sur le bilan de 6 ans d’intervention (2015- 2020), les leçons tirées et les recommandations de l’évaluation finale externe. Il s’agit d’un programme qui a fait preuve de pouvoir s’adapter aux situations mouvantes du Mali, y compris l’insécurités et les personnes et leurs biens.

 

Dans la région de Mopti, le programme est mis en œuvre par Oxfam Mali et ses partenaires Action Mopti et Delta Survie. Poursuivant les actions dans les 60 communes de la 1 ère phase, le PGLR+ s’étendra sur 80 communes dans les cercles de Mopti, Djenné, Bandiagara, Koro, Bankass, Tenenkou et Douentza. Basé sur les acquis méthodologiques (outils, approches, savoirs) et le capital humain de jeunes leaders développés en phase 1. Le PGLR + vise l’élargissement d’un mouvement de citoyens et citoyennes à la base : de 1320 Jeunes leaders à plus de   2400 jeunes leaders, en touchant tous les villages, quartier, fractions et camps de déplacés des communes. Les actions des jeunes leaders impacteront plus de 260 000 personnes, à travers une gouvernance redevable des comités locaux de gestion de l’eau, de la santé, des ressources naturelles.

 

Actions Mopti intervient dans 44 communes des cercles de Mopti (Bassiro, Borondougou, Fatoma, Korombana, Kounari) et dans 12 comuunes du cercle de Djenné ; 21 communes du cercle de Bandiagara et Tenenkou dans les communes de (Tenenkou, Diafarabé, Diaka, Diondiari, Ouro Ardo et Ouro Guiré)

 

L’approche stratégique du PGLR+ conduisant à l’objectif global de renforcer le contrat social entre les citoyens et citoyennes et les responsables en charge des affaires publiques locales, est développée dans la théorie de changement, et s’articule autour des quatre axes de changements :

 

1.      Elargissement d’un mouvement de citoyens et citoyennes.

2.      Augmentation de la transparence et de redevabilité des responsables publics

3.      Amélioration de la performance des responsables publics dans la gestion des affaires et l’accomplissement des devoirs des citoyens et citoyennes.

4.      Institutionnalisation de l’approche PGLR+.